BNJ.TV

08.06.2016

Le Panto, une question de dignité

Mercredi soir, quelques heures après l'échéance du délai d'expulsion, le Pantographe occupe toujours l'ancienne Junker à Moutier. L'association culturelle campe sur ses positions. Elle attend de Tornos, propriétaire des lieux, qu'elle rembourse les frais engagés pour rénover l'aile nord de l'édifice. Pour ses membres, l'intérêt de cette lutte n'est pas financier, mais plutôt moral. /dsa Plus d'infos : http://www.rjb.ch/rjb/Actualite/Region/20160608-Le-Panto-ne-partira-pas.html